L’intestin, notre deuxième cerveau


Nos deux cerveauxNotre ventre contribue à notre personnalité, à notre manière de nous comporter et de gérer nos émotions, en agissant à notre insu sur notre inconscient.

L’intestin grêle dispose de 200.000.000 de neurones (à peu près autant que dans le cerveau d’un chien ou d’un chat), les mêmes que ceux du cerveau, et ils communiquent entre eux.  C’est un organe sensible et intelligent.

On nomme le cerveau du haut le système nerveux central, et le cerveau du bas, le système nerveux entérique.

On l’appelle le deuxième cerveau, mais en réalité c’est le cerveau primordial, celui qui a existé au début de la vie cellulaire : les organismes pluricellulaires étaient composés principalement d’un tube digestif dont la fonction primaire était de digérer. C’est au sein de ce tube digestif que s’est développé le système nerveux entérique. L’apparition de l’encéphale est venue bien après, dans le but de mieux nous nourrir et participer à notre survie.  Les tâches semblent bien séparées : d’un côté penser, de l’autre digérer.  En théorie, mais en réalité c’est beaucoup plus complexe. Lire la suite