Dépression saisonnière : des traitements naturels existent


Dépression saisonnièreExit la dépression saisonnière

Ce dimanche premier mars annonçait enfin la venue du printemps météorologique, et la fin de la dépression saisonnière, du moins je l’espère pour les 3 à 5 % de la population de l’hémisphère nord atteinte, dont principalement des femmes. Si vous vous reconnaissez dans : de la tristesse le matin, une passivité, une fatigue excessive, une tendance à manger beaucoup, surtout des sucreries, de la mélancolie, une absence de motivation et de la difficulté de concentration, bienvenue au club ! Lire la suite