Le Grand nettoyage de printemps

NettoyageCe vendredi 20 mars a lieu l’équinoxe du printemps, date à laquelle le jour et la nuit ont une durée égale.

C’est pour moi le moment le plus heureux de l’année : on sort tout doucement de notre hibernation, tournant pour neuf longs mois le dos à la froideur et à l’obscurité de l’hiver.

Les activités extérieures commencent à nouveau à refleurir notre agenda des loisirs.

Pour les heureux détenteurs de jardin comme moi, c’est le moment idéal pour reprendre sa tondeuse à gazon (youpie !), de nettoyer ses parterres et allées, de repiquer bulbes et plantations diverses, tailler haies et arbustes, etc. etc., bref redonner des couleurs et de la vie à sa seconde résidence d’été, ainsi qu’à soi par la même occasion.

C’est aussi la période du traditionnel « nettoyage de printemps » au cours duquel plus aucun grain de poussière ni bactérie la plus résistante n’échappe à nos chiffons, balais, aspirateurs et détergents les plus puissants …

C’est maintenant ou jamais de trier ses placards, vider caves et greniers, enfin ranger ses pull-over à col roulé, ses bonnets et ses écharpes, et jeter tout ce dont on n’a plus besoin, qui est usé et inutilisable.

Se rendre compte que moins c’est plus

Mais savez-vous que ce grand nettoyage a un sens autant physique que psychologique ?  En effet, hautement symbolique en Feng Shui, cette action nous permet de nous libérer des énergies négatives et des soucis accumulés durant les mois d’hiver.

Un bon tri permet de se débarrasser de tout ce qui nous encombre psychologiquement, tout comme ces objets accumulés qui pèsent sur nous.  Un espace rempli d’éléments inutiles nous empêche de progresser, d’évoluer dans la vie.

Le Feng Shui suppose le libre écoulement de l’énergie.  Si l’on stocke trop de choses, l’énergie aura du mal à circuler.  On a tendance à conserver certaines attitudes qu’il est difficile de perdre.  Quand on s’accroche trop au passé, on a du mal à avancer.

De plus, un excès de possessions reflète un certain désordre subconscient.  Le refus de voir le fouillis qui nous entoure correspond à un refus de voir ce qu’il y a en nous-même.  En dégageant notre environnement, nous pouvons améliorer notre esprit, notre santé et le niveau de nos finances.  On a donc le choix : nous faire psychanalyser ou remplir la poubelle !

Et bien, c’est justement là où j’ai un souci : j’ai la manie d’accumuler de petits objets inutiles, de remplir chaque espace vide – car, dit-on, la nature en a horreur ! – et puis j’aime aussi voir l’abondance partout …

Alors, comme je n’ai pas la possibilité là tout de suite de déménager dans une maison plus grande, c’est décidé, je retrousse mes manches et dis adieu aux choses inutiles et auxquelles je ne tiens pas particulièrement – aie, je vais devoir quelque peu me forcer je crois !

Ah oui, j’oubliais, ce vendredi 20 mars 2015 matin aura lieu une éclipse solaire visible en France et en Belgique.  Alors si vous voulez la contempler, pensez à mettre vos lunettes !

Partagez:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *