Cultiver son Jardin Intérieur

Jardin japonais

Avec les beaux jours qui reviennent, je me réjouis de pouvoir m’adonner à une de mes passions qu’est le jardinage, en particulier la création de parterres et de massifs de fleurs.

Au fait, à quoi ressemble votre jardin intérieur ?

 

Est-il accueillant, ensoleillé, bien entretenu ?  Y a-t-il de beaux arbres forts, robustes, des arbustes bien taillés, des allées propres ?   De belles fleurs odorantes égayent-elles le paysage ?  Des papillons colorés viennent-ils s’y poser furtivement ?  Entendez-vous le gazouillement joyeux des oiseaux ?

Ou au contraire, ressemble-t-il à un terrain en friche, sombre, envahi par les ronces, les orties et les herbes folles, fermé par une vieille grille rouillée, ne laissant qu’une impression de tristesse et de découragement ? 

Votre jardin intérieur est garni de vos pensées, croyances, sentiments et émotions.  Il représente la façon dont vous percevez le monde et les gens qui vous entourent.  Il est le reflet de vos interactions avec votre environnement.

Le travail essentiel de défrichage

 

Lorsque je souhaite créer un beau parterre, j’ai d’abord une vision d’ensemble du tableau que je veux obtenir : les couleurs, les différents niveaux, la hauteur des plantes.  Le résultat que je vise est une vision de beauté et d’harmonie générale, qui, lorsque je le contemplerai, me procura bien-être, apaisement et joie intérieure.

Avant tout, je dois inévitablement effectuer un travail de préparation : nettoyer les herbes sauvages, enlever les déchets, branches mortes, éclaircir les plantes trop envahissantes, pour permettre aux nouvelles de prendre leur place et de grandir aisément.

De même, il est nécessaire de nettoyer tout ce qui encombre et pollue notre cerveau de toutes ces pensées parasites, doutes, regrets, peurs, désirs refoulés, frustrations, colère …  Remplacer si besoin le terreau infertile de nos croyances limitatives, et faire place nette aux graines de nos rêves et de nos nouveaux désirs.

Entretenir son jardin intérieur

 

Une fois ce travail de préparation accompli, nous pouvons alors choisir les nouvelles idées que nous voulons implanter dans notre subconscient, les nouvelles croyances porteuses, remplacer nos vieux schémas et comportements inadéquats, chasser nos vieux démons et ancrer de nouveaux sentiments d’amour, de paix, de motivation, d’optimisme.

Surtout ne pas oublier d’arroser régulièrement nos nouvelles pousses, de leur procurer les bons nutriments, savoir saisir de belles opportunités et s’entourer de personnes positives.  Oh, il est naturel que des herbes indésirables ressurgissent de temps à autre.  Mais le tout est de ne plus se laisser à nouveau envahir par des orties dont les racines n’auraient pas été complètement arrachées, par des pensées négatives qui pourraient refaire surface et étouffer les rêves en passe de devenir réalité.

 

« Déblayer les cailloux pour faire jaillir la source à l’intérieur de nous » Frédéric Lenoir

Partagez:

One thought on “Cultiver son Jardin Intérieur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *